everything

Editeur: Bayard

Livre et Ebook: Ici

Résumé

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Avis

Madeline est une toute jeune femme de 18ans qui ne vit et découvre le monde qu’à travers ses fenêtres ou internet, atteinte d’une maladie rare – l’enfant bulle- elle n’a pas d’autre choix que de rester enfermée loin de tout et de tous pour survivre. Et pourtant on ressent son besoin de s’ouvrir au monde, de satisfaire sa curiosité mais c’est une jeune femme réaliste et consciencieuse qui finit par accepter son sort. Ce qui frappe d’entrée de jeu dans ce récit c’est l’optimisme qu’elle trouve à toutes épreuves ou évènements, malgré sa maladie et le fait qu’elle soit coupée du monde, elle ne se lamente pas, ne s’apitoie pas, au contraire elle comprend les sacrifices de son entourages, ceux de sa mère surtout, elle lui voue un amour pur et sincère et une reconnaissance infaillible, elle est forte, très courageuse et son envie de rester en vie prime sur les contraintes de sa maladie et rien que cela c’est une très jolie claque pour nous lecteurs.

Et puis vient l’arriver d’Olly, ce voisin tout de noir vêtu, intrigant, beau, drôle et énigmatique. Il va arriver à faire connaissance avec Madeline d’une façon très maligne sans la mettre en danger, il va la faire rire, lui changer sa routine et devenir le seul ami qu’elle n’est jamais eu.  Olly est tout simplement un personnage parfait, il est vrai, ne mâche pas ses mots, têtu, attirant, posé et réfléchi, c’est une vraie bouffée d’aire frais pour elle comme pour nous et elle devient également son échappatoire à sa vie pas toujours rose. Ils sont complémentaires et terriblement attachants alors quand on les voit se rapprocher pas après pas, malgré leurs peurs et les dangers encourus par Madeline, on comprend et on ressent très bien que rien n’est fait ou ressenti par hasard et sans réflexion, leurs sentiments ont été analysés, exposés, interprétés et cela rend leur attirance réciproque douce, belle et terriblement vraie.

Ensuit vient la partie la plus prenante de l’histoire, celle des révélations, des réponses aux questions et de la déception. A ce moment là le récit nous plonge dans des émotions délicates et dures, on ressent de la colère, de l’incompréhension, mais également une envie irrépressible de faire face avec Madeline de se relever, la soutenir et l’encourager. La vérité nous fait autant de mal qu’à elle, il est très difficile de l’accepter, de comprendre les choix de sa mère, pourtant en tant que maman on peut accepter que l’instinct maternel et l’envie de protéger ses enfants soit parfois trop développée mais là c’est trop, trop poussé, inconcevable et on lui en veut indéniablement. Mais encore une fois c’est Madeline qui va nous mettre une très belle claque d’acceptation et de pardon, même si il reste modéré, elle va tellement bien faire face et affronter tout cela qu’on ne peut qu’être admiratif, cette force intérieure qu’elle dégage est tout simplement magnifique !

Il faut aussi parler du style d’écriture, car là aussi c’est surprenant et intrigant, l’auteure a eu l’excellente idée de mêler dessins, annotations, définitions, sms et mails aux chapitres classiques. On a véritablement l’impression d’être au cœur du journal intime de Madeline, rendant la lecture totalement captivante et passionnante, ce livre se lit à une vitesse folle tant nous sommes pris par l’histoire et la façon d’être écrite et c’est véritablement un pure bonheur que vivre ce récit, c’est non seulement une bonne dose de courage, mais également une démonstration d’amour, de pardon et d’envie de vivre, en bref une pépite !