pegd

 

Paillettes et gros dossiers

Auteur : Cléo Buchheim

Editeur; Harlequin &H

Format; Poche et Kindle

Pages : 321

 Date de publication: 1er juin 2016

VERSION KINDLE ICI (4.99€)

VERSION POCHE ICI (6.90€ )

 

Merci à Harlequin pour leur confiance, leur patience et ce Service presse !

Résumé

 

S’afficher en robe du soir et talons vertigineux au bras d’un acteur à la mode, dans les soirées les plus chics et branchées où le champagne coule à flots ? Jackie sait que toutes les filles de la terre se damneraient pour prendre sa place. Sauf que, en réalité, elle n’est pas vraiment la petite amie de cet acteur qui déchaîne les passions. Non, ça, c’est le rôle que l’horrible patron de l’agence de presse où elle travaille l’a obligée à jouer, mais, elle, dans la vraie vie, c’est du sublime Arnaud, alias Mister Sexy, qu’elle est amoureuse. Si amoureuse qu’elle n’a plus qu’un but : lui prouver qu’elle est la femme de sa vie ! Oui mais voilà : primo, Mister Sexy est persuadé qu’elle est la petite amie de ce fameux acteur et, deuxio, il est l’ennemi juré de son propre patron…

 

Chronique

 

 

Aujourd'hui j'aimerai vous parler d'un roman que j'ai vraiment adoré, un chick Lit de chez Harlequin – &H, un vrai régal et une bonne séance de gym pour les zygomatiques, à n'en pas douter !

 

Dans paillettes et gros dossiers, on fait connaissance avec Jackie, jeune femme active, miss poisse en puissance, avec des histoires rocambolesques

Pétillante, drôle, attachante, elle est de ces femmes qui illuminent votre quotidien et vous fait rire sans arrêt, on aurait presque envie de l'inventer pour l'avoir à nos côtés en vrai.

 

Ses amis qui sont également très présents dans l'histoire, qui nous font penser un peu à Sex and the City rendent le scénario encore plus rigolo et agréable, franchement on se reconnaîtrait presque dans l'un ou l'autre personnage, j'ai adoré ! Je veux les mêmes copines ! (désolée pour mes vraies copines, je vous aime quand même, mais sérieux, je suis sûre que vous les aimeriez aussi mes copines de livres!!) . Les personnages secondaires sont bien développés et ont tous leur spécificité, ils interviennent plus ou moins tout au long de l'histoire, ce qui nous empêche de nous lasser de Jackie.

 

Bref, passons maintenant à nos moutons, ou plutôt à nos messieurs. Évidemment, dans tout bon chick-lit (selon mes critères) la demoiselle est attirée par un beau jeune homme au charisme incroyable, beau gosse, mais forcément il y a toujours quelque chose qui cloche.

Jackie n'a pas fait dans la simplicité : elle travaille donc dans une agence de pub, un poste de stagiaire quelconque au départ. On ne sait comment elle se retrouve projetée du jour au lendemain sur les tapis rouges, au bras de l'acteur du moment et doit se faire passer pour sa petite amie. Toutes les filles en rêvent non ? Malheureusement, elle, ce n'est pas lui qui la fait rêver, mais plutôt le bel Arnaud, l'agent de l'autre star du moment, mais également pire ennemi de son propre patron. Alors ? On s'en sort comment ?

 

Une chouette intrigue est également finement menée, franchement je n'avais rien vu venir, le talent d'écriture de Cléo Buchheim est incontestable, aucune incohérence, aucune fausse note, une écriture fluide et légère, fraîche et vivante.

 

J'ai beaucoup aimé ce chick-lit rafraichissant, une lecture parfaite pour la fin d'été, si vous êtes mélancolique et que vous avez le cafard, rien de mieux pour vous remettre d'aplomb avant la rentrée !

Un roman addictif, hilarant, je dois d'ailleurs dire que j'ai explosé de rires plus d'une fois, en me disant « non mais sérieux ?! », j'ai apprécié le fait que le personnage principal ne se prenne pas la tête, prend la vie comme elle vient et surtout ne doute de rien, elle est vraie, sincère et totalement déjantée. Une lecture loin d'être monotone, qui donne la pêche et ne pourra que vous faire pleurer... de rire ! Un bien joli moment !

 

Un immense merci à Cléo Buchheim pour cet excellent moment que j'ai passé avec Jackie et surtout aux Editions Harlequin pour ce service presse que j'ai vraiment adoré !

 

#Emmadeva