kori

Editeur: SYROS NATHAN

Collection: Grand Format

Livre et Ebook: Ici

Résumé

« Je m’appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j’y vais pour savoir qui je suis. »
Koridwen est la dernière survivante d’un hameau de Bretagne. Avec l’aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l’a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d’un long voyage et de mondes parallèles, fait si étrangement écho au message reçu sur Warriors of Times que Koridwen est ébranlée malgré elle. Elle décide d’aller chercher son cousin Max et de se rendre avec lui en tracteur au rendez-vous à Paris.

Avis

Merci aux Editions Syros pour ce service presse.

Nous replongeons dans cette série avec cette fois ci le point de vue de la jolie bretonne Koridwen. On prend les mêmes bases, un virus mortel, seuls les ados sont immunisés et doivent apprendre à survivre pour espérer se reconstruire et un jeu en ligne WOT qui promet une solution pour remonter le temps et dont certains joueurs se mettent en quête pour la capitale dans ce seul espoir.

Koridwen est une jeune bretonne qui a grandi à la campagne au milieu des animaux et des travaux de la ferme. C’est une ado relativement solitaire, réfléchie et qui ne rechigne pas à la tache, mais surtout c’est son sang froid qui est admirable, elle arrive à encaisser et affronter des situations difficiles et délicates de manière spectaculaire. Courageuse, déterminée et vaillante, elle se lance dans cette aventure de survie parisienne avec le message d’espoir de WOT en tête mais pas seulement.

En effet, la force, la différence et la beauté de cet opus relève du côté des croyances ancestrales bretonnes que la grand-mère de Kori lui a transmises. Tout au long de ce récit, nous sommes constamment plongés dans des légendes, des contes, des croyances et des rêves locaux, Koridwen va alors nous entrainer dans cet univers magique et celtique qu’elle va déchiffrer, analyser et croire. Ce patrimoine magique va l’accompagner et la guider à chaque instant et ceci de manière totalement plausible et convaincant, on ne bascule absolument pas dans le fantastique, l’auteur a merveilleusement bien dosé cet aspect du livre ce qui rend la lecture totalement captivante. Ces dons, ces « pouvoirs », ces rêves vont petit à petit nous amener vers une nouvelle solution dont kori est la clef. Va-t-elle réussir ? Est-ce la réalité ou l’imagination débordante de cette ado qui va l’emmener vers ce point crucial ? Est-elle le miracle à toute cette vie apocalyptique ? Voilà les questions qui vont nous suivre tout au long de cet opus nous laissant toujours sur nos gardes, prêts à analyser chaque signe.

Ce récit très fluide et agréable à lire n’est pas comme dans « Jules » tourné vers l’introspection, non,  ici il s’agit surtout de se centrer sur ces croyances celtiques et bretonnes, cela confère un sentiment de nouveauté et d’évasion à la lecture. De plus, l’auteur arrive tellement bien à nous décrire kori qu’on peut très facilement s’identifier à elle et vivre cette aventure avec force et émotion.

Cette vision de la saga est vraiment très agréable surtout pour les lecteurs qui aiment l’univers de la magie car même si elle est subjective elle est belle et bien là et nous offre un regard différent et plus imaginatif sur la série.