51QDUYpzVHL

Editeur : IS

Livre : IS ou Amazon

Ebook : IS

Kindle : ICI

Résumé

Grâce à Laborgne, la magicienne à la réputation sulfureuse, Kaouk lève une armée dans le but de combattre le sanguinaire Mortador, mais ce dernier l'assassine par traîtrise.

Laborgne propose alors aux Dieux d'échanger sa vie contre celle de Kaouk. Pour cela, elle a besoin de l'appui de Graal, son initiateur. Sans descendance, il accepte aussitôt, mais efface après-coup la mémoire de Kaouk dans l'espoir de se faire passer pour son père. Kaouk se retrouve alors sous sa coupe, à errer de village en village, sans but et sans désir.

Le jeune guerrier a-t-il définitivement perdu ses souvenirs, dont celui d'Opaline qui lui a donné des jumeaux et dont il ignore toujours l'existence ?

Nand, le Farfadet malicieux, aidé du moine un peu simplet Frère Benêt, vont se jeter au péril de leur vie dans de terrifiantes aventures pour sauver leur ami des griffes de l'usurpateur.

Face au terrible pouvoir de la Sorcellerie, l'amour et l'amitié vont être mis à rude épreuve...

Chronique

Quelle joie d'enfin lire cette suite que j'attendais avec beaucoup d'impatience.

Une des choses que j'ai appréciée, c'est que l'auteur nous parle du passé des différents personnages, le point de vue psychologique est relativement bien exploité également, ce qui nous aide à mieux les comprendre. Savoir pourquoi ils font telle ou telle chose d'une manière et pas d'une autre, mais surtout comprendre le pourquoi du comment, c'est un point plus que positif dans un livre.

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais je vous ai déjà parlé du premier tome, qui était d'ailleurs un de mes coups de coeur. Eh bien sachez que cette suite suit le même chemin, je ne peux la mettre ailleurs que dans mes coups de coeur.

L'auteur arrive à nous embarquer complètement dans l'histoire. Lorsque j'ai tourné la dernière page, je me suis dis "Quoi déjà ! Mais je viens de commencer !", alors qu'à ce moment-là, je venais de lire plus de 200 pages que je n'avais même pas vu passé. Ne le dites à personne, mais j'étais tellement prise dans le livre que quand je l'ai terminé, j'ai regardé l'heure ... il était 3h47 exactement ... pas de l'après-midi hein, je précise. C'est vous dire comment je me suis retrouvée complètement embarquée. Le réveil à 6h30 fut quelque peu douloureux et pénible !

Par contre maintenant j'ai un gros souci ... j'ai envie de tellement vous en dire sur l'histoire en elle-même, que vous n'auriez plus aucun intérêt à la lire vu que je vous aurais déjà tout dis. Mais j'ai vraiment envie que vous la découvriez par vous-même, et ainsi vous faire votre propre avis.

Une chose dont je suis certaine, c'est que vous ne pourrez être que conquis(e)s tout comme moi je le suis.

 

Merci à Harald de chez IS éditions pour sa confiance.