en-coulisse-759570-250-400

Auteur : Marlène Jones

Editeur : L'Ivre-Book

Collection : Indécence

Date de sortie : 19/03/2016

Liens d'achat : 

Kindle  0,99€

Epub  0,99€

 

 

Résumé

Le concert à Coachella est terminé. Nathan Turner, chanteur du groupe VersusJames, contemple la foule et attend. Sait-il lui-même ce qu’il attend ?

Ce qu’il sait en revanche c’est qu’ici tout est possible. Et que grâce à la complicité de son bien-aimé Liam Gentry, qui n’est autre que le guitariste du groupe, les résultats de son attente pourraient bien dépassé ses espérances.

Texte réservé à un public majeur et averti.

 

Chronique

Je remercie Eva Adams et les éditions L'Ivre-Book pour leur confiance et ce service presse. 

"En Coulisse" est une nouvelle courte et pourtant elle fait passer de très beaux messages. Au delà de l'aspect BDSM qui je vous le rappelle ici sera dans le milieu M/M donc entre hommes,  Marlène nous démontre avec passion la notion de "Polyamour". 

Ici il est question de Nathan, le chanteur du groupe VersusJames, qui aime non seulement Liam d'un amour inconditionnel, mais aussi Stanislas, son Maître auquel il s'est soumis. Nous allons suivre ce qui se passe "En coulisse" pour ce triangle amoureux. 

La relation à trois rencontre quelques accrochages, dès lors que Nathan dépasse les limites avec son Maître. Marlène démontre bien la différence dans la relation avec Liam et la relation D/S avec Stanislas. Le ton est donné, leur trio est vraiment plaisant à suivre car il ne s'agit vraiment pas que d'une succession de scènes érotiques, ça va bien au delà et ce qui m'a vraiment permis d'apprécier cette nouvelle. 

Déjà l'univers de Marlène est unique, je me suis mise dans le moove direct, c'est l'après concert, la foule en délire, les groupies, l'euphorie, l'excitation qui précède une soirée de folie qui se termine avec du sexe intense et libérateur ! Ouais j'étais vraiment à fond dedans y'a pas à dire ! 

Pour moi cette nouvelle fut aussi divertissante qu'elle fut intéressante. je suis fasciné par l'univers BDSM, et c'est toujours un plaisir de m'imerger dans ce milieu inconnu pour moi. J'aime vivre cela par procuration au travers de la littérature. Je retiens vraiment la notion d'amour multiple, je pense que c'est vraiment ce qui fait la force de ce récit car Marlène met en scène ces trois hommes d'une très belle manière. 

Un récit atypique qui a rassasié ma curiosité.

Sa plume est provocante, certaines scènes sont très osées et cadrent parfaitement avec l'ambiance, Stanislas est un Maître très exigent avec son soumis mais le respect et l'amour sont chaque fois au rendez-vous. 

C'était une première pour moi que de découvrir un nouvelle érotique M/M avec une relation dominant/soumis et je suis ravie de cette première expérience. Une nouvelle à prix tout doux pour partager un très bon moment avec Liam, Nathan et Stanislas ! 

 

EXTRAIT

Stanislas le regarde, se perdant dans ses yeux de jade. Il est sous lui, esclave docile de ses désirs, éperdu de lui plaire.

—Nathan, murmure le danseur, tu sais que je vais te demander d’autres preuves ?

—Oui, maitre, répond Nathan, je ferai ce que vous voudrez.

—Tu sais que tu n’as pas ton mot à dire ?

—Oui maitre.

Stanislas lui maintient les bras en l’air et pose sa bouche dans le cou du chanteur, savourant la douceur de sa peau, l’odeur de son corps.

—Je veux que tu me jures que tu obéiras à tous mes ordres, sans discuter.

—Je vous le jure, maitre.

—Reformule ta phrase.

Il entend l’écho dur de sa propre voix.

—Je vous jure que j’obéirai à tous vos ordres, sans discuter.

—Et pourquoi le feras-tu ?

—Parce que je vous aime.

Stanislas se relève brusquement et le gifle à tour de bras.

—Je t’interdis de me dire que tu m’aimes.

La tête de Nathan a volé sous la violence du coup. Stanislas maudit sa fureur, qu’il pensait pourtant avoir appris à canaliser.

—Je t’interdis… Je t’interdis de me dire que tu m’aimes. Tu dois me vénérer, pas m’aimer !

—Je vous vénère, dit fermement Nathan, et je vous aime. Vous pouvez me gifler, mais ça ne changera rien.

Stanislas se redresse.

—À genoux.

Nathan obéit. En quelques gestes, Stanislas l’a entravé. Les cordes frottent contre ses replis les plus intimes tandis que le fouet s’abat sur lui.

—Je t’interdis de m’aimer, siffle le danseur, je t’interdis de me dire que tu m’aimes !

—Mais en quoi c’est un crime ? Stanislas… Je t’aime !

Le fouet reste en suspens dans les mains de Stanislas. Il s’agenouille et embrasse Nathan en lui mordant les lèvres. Leurs corps s’électrisent, se mélangent, fusionnent, tandis que Stanislas ressent violemment le frottement des cordes à travers le tissus. Il arrache ses fringues et les jette n’importe où. Incapable de résister, il prend Nathan contre lui et le serre à l’étouffer.

—Tu m’aimes ? Crie-t-il, tu m’aimes ? Et Liam ? Et les autres ?

Nathan ne répond pas. Les cordes l’immobilisent. Seul son regard de jade, transcendant sa douleur et son extase donne un semblant de réponse. D’une main preste, Stanislas le détache. —Réponds-moi, dit-il fermement, Liam ? Les autres ? Comment tu peux oser me dire que tu m’aimes avec ton mec à deux chambres de là ?

Il le prend à même le sol, sans ménagement.

—Parce que c’est le cas ! Halète Nathan, je t’aime et j’aime Liam. Je vous aime… Et j’aime faire l’amour avec… D’autres hommes.

—D’autres hommes ? Et tu oses dire que tu m’aimes ?

—Je t’aime ! Stanislas, furieux et ivre de désir, presse le visage de Nathan sur la moquette râpeuse.

—Salope, éructe-il, salope !

Il jouit furieusement et se retire.

—Tu m’aimes ? Alors quitte Liam et passe ta vie à ramper à mes pieds. Tu es prêt à faire ça ? Tu es prêt à consacrer ta vie à me servir, sans rien demander d’autre que me rendre heureux ? —Non, bordel, non !

Nathan parvient à se relever. Stanislas le pousse sur le lit.

—Tu restes avec moi !

 

Pour en apprendre un peu plus sur Marlène Jones n'hésitez pas à lire l'Interview c'est par ---> ICI