comme-un-livre-ouvert-741185-250-400

Auteur : Liz Kessler

Editeur : Hugo & Cie

Collection : New Way

Date de sortie : 04/02/2016

Broché : 306 pages

Liens d'achat

Broché  17€

Kindle  12,99€

Epub  12,99€

 

 

Résumé

Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe… Pourquoi n'est-ce pas Dylan, son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof de littérature ?

 

Chronique

Comme un livre ouvert aborde plusieurs sujets qui bouleversent fréquemment les adolescents...Ici il va être question de la découverte de la sexualité, de l'acceptation de soi et de l'homosexualité. 

Ashleigh traverse une période difficile dans sa vie d'adolescente, elle doit gérer de nombreuses choses, chez elle ses parents se déchirent sans même se rendre compte qu'ils la font souffrir, elle est dans l'incompréhension totale étant donné que ses parents ne prennent même pas le temps de lui expliquer la situation. Elle essaye tant bien que mal de surmonter cette première épreuve. 

Elle peut compter sur son amie Cat pour essayer de lui remonter le moral, et puis il y a Dylan, ce garçon qui l'attire et avec qui elle va sortir. Mais même là ce n'est pas formidable aux yeux d'Ashley. 

Jusqu'au jour où Mademoiselle Murray va faire irruption dans sa vie. Mlle Murray, c'est la prof de littérature d'Ashley. Cette femme fascine la jeune fille, ce n'est pas une prof ordinaire, elle ne les traite pas comme de vulgaires élèves, elle est là, leur fait cours de façon passionnée...Ashley boit ses paroles et s'intéresse vraiment à tout ce que leur apprend Mlle Murray. 

C'est une sorte d'éxutoire pour Ashley, elle trouve enfin une oreille attentive à tous ses maux d'adolescentes...Mais Ashley s'interroge sur ce qu'elle ressent vis à vis de sa professeur. 

Comme un livre ouvert est le second roman de la collection New Way que je lis, j'avais apprécié "Blacklistée" de Cole Gibsen qui traite le harcèlement scolaire...Ici le sujet est tout aussi important et délicat à aborder avec les adolescents. 

J'ai aimé le cheminement du roman, Liz Kessler nous dresse le portrait d'Ashley ainsi que son environnement pour que l'on comprenne bien ce qu'elle ressent. Et puis petit à petit on plonge dans le vif du sujet. L'histoire est très bien écrite et de nombreux jeunes adultes pourront s'identifier dans ce roman. Que ce soit dans leur relation avec leurs parents ou encore dans la découverte de l'âge adulte qui comprend bien sûre la découverte de la sexualité mais surtout de savoir qui l'on est et ce que l'on veut être. 

J'ai trouvé ce roman d'autant plus intéressant que je suis maman d'une pré-ado qui commence à beaucoup s'interroger sur ce genre de sujets. Étant elle-même porteuse d'une maladie, elle sait déjà ce que c'est que de subir le regard des autres et de se sentir différente...

J'ai aimé l'approche de l'auteure car elle permet d'élargir le champ de ses lecteurs, ce roman conviendra aussi bien aux adolescents mais aussi aux adultes. J'ai aimé la narration, qu'Ashley se confie à nous, sur sa vie, ses amis et ses émotions.

Je vous conseille de découvrir ce roman qui non seulement vous divertira mais il vous fera aussi réfléchir. J'apprécie de plus en plus de lire des romans qui touchent des sujets que l'on aborde pas assez à mon goût. Merci Liz pour ce roman plein de sensibilité et d'émotions. 

 

EXTRAIT

- T'as terminé le chapitre 16 ? je demande à Robyn le lendemain alors qu'on se dirige vers la cantine.

- Je l'ai lu hier sois. C'est fou, cette passion !

- Je sais. j'arrive pas à imaginer que je pourrais éprouver ça un jour pour quelqu'un.

- Mlle Murray a dit que c'était son passage préféré. J'ai hâte d'en discuter cet après-midi. Elle est géniale, hein ? 

Je lui lance un regard oblique. Je ne suis donc pas la seule à la trouver cool. Pour une prof.

- Ouais, elle est...

- Pardon les filles, dit Luke en s'incrustant dans la file d'attente. Et un peu moins de gros mots, si ça ne vous dérange pas.

On le regarde interloquée, tandis qu'il tend son assiette pour une portion de frites pas assez cuites.

- Bouquins, cours, profs "géniaux", reprend-il. Est-ce que tout ça ne devient pas un peu bizarre ? Vous oubliez où on est ?  On est au bahut ! On est pas ici pour bosser ! On aura largement le temps de s'y mettre quand on sera trop vieux pour faire la fête.