l'héritière de bellecombe

 

Editeur: Harlequin

Collection: Victoria

Date de publication: 2 Mars 2016

Livre: Ici

Résumé

Être l’héritière d’un domaine majestueux et désargenté n’est pas de tout repos, mais lady Kate a l’habitude : depuis toujours, c’est elle la pragmatique de la famille. En revanche, s’occuper d’un inconnu qu’une chute de cheval a rendu amnésique est une autre affaire. A mesure que le mystérieux Edward retrouve ses forces, sa beauté virile ne manque pas d’éveiller les rumeurs. Kate doit prendre garde, car sa réputation et celle de sa sœur, qui doit bientôt se marier, pourraient bien en souffrir.

Avis

Merci aux Editions Harlequin pour ce cadeau reçus lors de la soirée de lancement.

Etre la Baronne de Bellecombe n’est pas simple et Kate s’est enfermée dans cette vie, alors quand un bel homme inconnu et amnésique débarque chez elle, elle ne peut  que se laisser tenter. Etre séduite c’est beau et c’est bon, mais quand la réalité nous rattrape et qu’elle n’est pas glorieuse que reste-il ? La résignation ? La colère ? L’obstination ?

Kate est une femme qui gère d’une main de maître son domaine, devenue Baronne malgré elle, elle n’a pour but que de tenir à flot et de faire prospérer ce qui lui appartient. Mais cette vie a une contre partie bien triste, comment trouver l’amour ou ne serait ce qu’un homme acceptant cette vie, quand on passe son temps dans la campagne, la boue, avec les animaux et les tâches ingrates ? C’est donc une femme à la fois forte et résignée que l’on découvre. On ressent énormément sa volonté de garder Bellecombe en bon état, pour elle mais aussi pour toutes les personnes qui y vivent, elle nous inspire un grand respect, un sens du partage aussi, mais l’absence d’Amour dégage un sentiment d’incomplétude, elle ne l’avoue pas mais nous le transmet avec force. Kate est une femme attachante et touchante, alors c’est avec joie et plaisir qu’on la voit succomber à Edward.

Ned Quartermaire est le séduisant gérant d’un club de jeu privé à Londres. Cette activité bien que prospère et lucrative n’est que mal vu de la société durant la période Régence, c’est donc un homme calculateur, profiteur et non convenable que nous découvrons. Suite à un accident de cheval, il devient amnésique temporaire et rouvre les yeux dans la demeure de Kate, sachant uniquement son nom : Edward. D’entrée de jeu nous sommes frappés par la différence entre le Ned d’avant et le Edward présent, exit l’homme de mauvaise compagnie, il devient volontaire, réfléchi, attentionné et vrai, car c’est bien ce dernier point que l’on ressent le plus, nous avons enfin à faire à sa véritable personnalité. Ce changement radical est captivant et intriguant, nous connaissons sa vie alors nous sommes toujours dans le doute de la voir ressurgir et ternir sa nouvelle face. Pourtant nous sommes ravis de le voir petit à petit tomber amoureux de Kate, s’ouvrir à elle, envisager une autre vie, mais le retour de sa mémoire nous fait l’effet d’une claque et nous retournons à la case départ.

Un autre personnage, secondaire certes mais qui a une grande importance, c’est Aurélie la mère de Kate. Celle-ci est déraisonnable, libertine et insouciante mais nous nous rendons vite compte que sous cette carapace se cache une femme prête à tout pour le bonheur de ses enfants. Elle n’a pas peur d’aller au devant des soucis pour protéger ses filles et cela la rend admirable et touchante.

C’est une romance entre deux êtres que tout oppose, l’évolution de leur histoire se fait en douceur nous permettant ainsi de bien l’appréhender. Les problèmes qu’ils rencontrent relancent à chaque fois l’histoire et l’intrigue donnant donc également un côté palpitant et captivant. Arriveront-ils à surpasser tous ces obstacles ?