la perle rare

 

Editeur: Harlequin

Collection: Victoria

Date de publication: 2 Mars 2016

Livre: Ici

Résumé

Comment marier un marquis orgueilleux, libertin et sans fortune ?

Dans les salons de la bonne société londonienne, un faux pas ne pardonne pas. C’est pourquoi lady Belinda aide les jeunes Américaines en quête d’époux à éviter les erreurs de débutantes, et à reconnaître la perle rare : un lord fiable, sérieux, dont le titre leur assurera un avenir glorieux. L’exact opposé de ce lord Trubridge, qui vient lui demander sans détour un riche parti pour renflouer ses caisses. C’est bien mal la connaître, car Belinda n’a aucune intention de sacrifier ses principes à un tel cynique.

Avis

Merci aux Editions Harlequin pour ce cadeau reçus lors de la soirée de lancement.

Lady Featherstone est une marieuse réputée à Londres, c’est pour cette raison que le tumultueux Lord Trubridge fait appel à ses services. Il n’a pas d’autre choix que d’épouser une jeune femme à la dot conséquente afin de toucher l’argent bloqué par son père. Mais comment Belinda peut-elle accepter de l’aider, lui, cet homme à la réputation sulfureuse ? Elle va pourtant finir par accepter, mais cela ne va pas être de tout repos et sans conséquence pour les deux.

Cette histoire se déroule dans la capitale anglaise durant la période Régence. Nous sommes donc très vite plongés dans La Saison, ses bals, ses campagnes et ses coutumes. L’auteure nous transporte grâce à des descriptions et dialogues précis dans une époque bien différente de la nôtre. C’est très intéressant de lire la vie de ces londoniens, de voir la nécessité d’être respecté et vu de la haute société. On ressent le côté stricte qui est imposé aux femmes, elles n’ont le droit à aucune erreur tant sur le plan vestimentaire que morale, le choix de leur époux est purement et simplement calculé, les sentiments n’étant que peu considérés.

Lady Belinda Featherstone est une magnifique veuve au comportement irréprochable. Elle dégage une prestance époustouflante, ce qui nous permet facilement d’accepter sa notoriété et le respect qu’on lui porte. Nombreuses familles se tournent vers elle afin de trouver le gendre parfait pour leurs filles, cependant, malgré son côté guindé, elle nous dévoile une volonté farouche de protéger au mieux ces jeunes femmes en les orientant vers des hommes respectables, on comprend alors très vite que sous cette carapace de femme forte et digne, se trouve une Belinda qui a souffert et qui a été malheureuse avec son défunt mari. Elle en devient que plus attachante.

Lord Trubridge a une réputation des plus sulfureuse, passant ainsi pour un nanti aux yeux de beaucoup. C’est un homme au charme envoûtant et qui ne prête que peu d’importance aux coutumes, il dégage un côté rebelle appréciable. La détermination qui l’habite quant à se trouver une riche épouse est impressionnante, il en apparait versatile, pourtant au fil des pages il nous permet de mieux le cerner et nous découvrons un homme qui a été de nombreuses fois brisé, il devient alors sensible et touchant.

L’évolution de l’histoire entre nos deux protagonistes est captivante, on passe du mépris au doute, de l’attirance physique à l’amour, le tout ponctué de réparties cinglantes, de coups bas et de remise en question. Ils se découvrent réellement petit à petit, acceptent doucement leurs sentiments et font ainsi face à certains problèmes que cette société leur pose. Une romance historique belle et délicate qui va repousser les conventions.